Glob créatif de Barthélémy Schwartz

Das Leben verändern », ?Die Welt umwandeln?: Die zwei ?Probleme? des Surrealismus


Die surrealistische Konzeption der Beziehungen zwischen Kunst und Politik wurden 1935 von André Breton in ?Position politique du surréalisme? formuliert. Sie war anlaeszlich der Versuche gemeinsamen Handelns der Surrealisten mit der Kommunistischen Partei erarbeitet worden, und zwar in Absicht eine Moeglichkeit zu finden, mit der KP im kulturellen Bereich und im alltaeglichen Leben zu wirken. Sich ueber den Charakter der Partei hinwegtaeuschend, warfen die Surrealisten die Frage nach Kunst und Politik auf, jenseits der autoritaeren Grenzen der Kommunisten (der Intellektuelle als Spezialist im Dienste der Partei, etc.). Die ?politischen Positionen des Surrealismus? waren so denn in erster Ansaetze, um die KP zum Respekt ihrer kuenstlerischen Autonomie zu draengen, selbstverstaendlich ohne dabei zu vergessen, dasz die surrealistische Weltanschauung nicht mit den politischen Positionen der Partei ueberein gingen. Das Leben zu veraendern (die poetische Erklaerung der Welt) und die Welt umzuwandeln (der soziale Akt), das wurden also die zwei ?Probleme? des Surrealismus, gleichwohl es am Anfang [der Bewegung] die erklaerte Absicht war, die surrealistische Revolution der Welt umzusetzen. Die Surrealisten gingen mit diesen ?Problemen? aber anders um: den Surrealisten der kulturelle Bereich, den Militanten der gesellschaftliche Akt, einE jedeR in Autonomie handelnd, in dem Bereich seiner speziellen Kompetenz. Das war der einzige Weg, die Forderungen des Surrealismus mit denen der KP in Einklang zu bringen.

Lire la suite »

Written by barthelemybs

15 juin 2015 at 17:50

Publié dans Traductions, Uncategorized

Un’arte di economia mista


  • Traduit en italien et publié sur le site Finimondo, juin 2015
Avanguardia ed economia mista

Succedanei della concezione bolscevica e autoritaria dell’organizzazione, le avanguardie artistiche radicali hanno avuto le loro ore di gloria fra le due guerre ma si sono prolungate fino agli anni 50-60. Esse hanno avuto il loro «periodo eroico» al tempo dei surrealisti che negli anni 30 hanno ignorato le critiche marxiste e anarchiche del bolscevismo, preferendo Trotsky a Pannekoek. Esse hanno avuto il loro «periodo sventurato» dopo la seconda guerra mondiale al tempo dei situazionisti, costretti negli anni 60 ad affermarsi come una avanguardia che rinunciava alle sue prerogative di avanguardia.

Lire la suite »

Written by barthelemybs

5 juin 2015 at 13:41

Jorge Valadas, La Mémoire et le feu (l’Insomniaque, 2011)


  • « Dans un pays où la grande majorité de la population habite désormais dans les grands centres urbains de la côte, l’activité agricole se meurt, l’entretien des bois et des forêts est abandonné, au point que, à superficie égale, il se produit sept fois plus d’incendies au Portugal qu’en Espagne et vingt fois plus qu’en Italie. »
Le livre dresse en quelques rappels historiques et aperçu de la vie sociale, le bilan du nouveau Portugal – démocratique depuis 1974, européen depuis 1986. L’auteur y évoque la désertification tant humaine (l’émigration, la précarisation) que naturelle (les incendies, la sahélisation) du pays. Il nous parle aussi d’utopie et nous rappelle les moments de rupture où se sont affirmées les aspirations émancipatrices, libertaires – depuis les violentes révoltes du début du XXe siècle jusqu’aux excès de la révolution des œillets.

Lire les bonnes feuilles

Jorge Valadas est l’autre nom de Charles Reeve, qui a fait paraître chez L’Insomniaque avec Hsi Hsuan-wou : Bureaucratie, bagnes et business (1997). Il a également publié de nombreux ouvrages politiques et historiques sur le développement du capitalisme en Chine entre autre Le tigre de papier (Ed. Spartacus, 1972), visant à dénoncer l’imposture maoïste.

Sur le Portugal son pays d’origine, il a publié : Portugal, l’autre combat (Ed Spartacus, 1975), L’Expérience portugaise (Ed. Spartacus, 1976) et Les Œillets sont coupés (Ed. Paris-Méditerranné, 1999). Il est un des animateurs de la revue Oiseau-tempête depuis sa création.

 

Written by barthelemybs

4 mars 2015 at 15:38

Alain Joubert – Le passé du futur est toujours présent (Ab irato, 2012)


passe-futur

Alain Joubert
Le Passé du futur est toujours présent
Illustrations sont de Barthélémy Schwartz.
ISBN 978-2-911917-59-2
72 pages, 12 euros

Genre : Poétique fiction

Mots clés : Attentats – cyclistes – enquête – horreur – humour – nudisme – Paris – poésie – suspens.

L’auteur : Alain Joubert est né à Paris en 1936, où il vit
toujours. Il a participé à l’aventure du groupe surréaliste dans les
années 1950 jusqu’à son autodissolution en 1969. Parmi ses principales
publications : Le Mouvement des surréalistes ou le Fin mot de
l’histoire (2001) et Une goutte d’éternité (2007), chez Maurice
Nadeau ; Huit mois avec sursis avec Marc Pierret, Georges Sebbag
et Paul Virilio (Dauphin, 1978), Treize à table (plus deux) illustré
par Jean Terrossian (L’Écart absolu, 1998), L’Effet Miroir avec Nicole
Espagnol et Roman Erben (Ab Irato, 2008), et plus récemment Robert
Lagarde, du geste à la parole (Éditions Des deux corps, 2013).

Le Passé du futur est toujours présent est le cinquième titre de notre collection « Abiratures » dédiée à l’approche poétique.

A écouter, une critique du livre dans l’émission Paludes 687 (Radio Campus Lille, (106,6 FM) : http://blog.paludes.fr/public/Radio10/Joubert-LePasseDuFutur-Critique.mp3

Extrait
La pratique du nu intégral est devenue monnaie courante chez les baigneuses, dès l’apparition du premier rayon de soleil. Ainsi, la piscine Deligny ressemble-t-elle maintenant davantage à un camp de nudistes qu’à un établissement de bains traditionnel. Mais la nouveauté du jour, c’est d’un homme qu’elle vient. Un grand gaillard aux muscles longs s’avance avec souplesse sur les planches du solarium, apparemment nu comme une table. Entre ses cuisses, on distingue très nettement une verge fort longue qui se balance doucement comme un palmier sous les vents chauds. Toutefois, si le regard prend la peine de s’attarder quelque peu sur cette partie de son anatomie, il constate alors avec intérêt que la mode de l’étui pénien vient de naître. À coup sûr, cette manière d’encapuchonner les attributs rencontrera un grand succès cet été.

Written by barthelemybs

4 mars 2015 at 15:29

L’Ivresse des tombes – Guy Cabanel, Barthélémy Schwartz, Ab irato, 2011


Guy Cabanel, Barthélémy Schwartz
L’Ivresse des tombes
ISSN 2100-3246
ISBN 978-2-911917-57-8
51 pages, 10 euros

Genre : Poésie
Mots clés : mort, tombe, ivresse.
Auteurs : Guy Cabanel a participé dès 1958 aux activités du mouvement surréaliste avec son ami Robert Lagarde, qui illustre son premier ouvrage, À l’Animal Noir. Parmi ses dernières publications : Le Verbe flottant (Quadri, 2006), Soleils d’ombre sur des photographies de Jorge Camacho (Quadri, 2009), Dans la roue du paon (Les Hauts-Fonds, 2009), Hommage à l’Amiral Leblanc (Ab irato, 2009).

Consulter la notice de Guy Cabanel sur Wikipedia .

Le livre : Recueil de poésie de Guy Cabanel répondant à huit photographies de Barthélémy Schwartz. C’est le deuxième titre de Guy Cabanel publié par les éditions Ab irato, après Hommage à l’Amiral Leblanc (2009)

Ils en parlent :
La Quinzaine littéraire n°1046, du 1-15 octobre 2011 :
http://laquinzaine.wordpress. com/2011/10/01/la-quinzaine-n% C2%B01046-du-1er-au-15- octobre-2011/
le site Poesibao

Written by barthelemybs

4 mars 2015 at 15:20

(postface) Daniel Guérin, Front populaire, révolution manquée (éd. Agone, 2013)


Le texte « Juin 36, l’envers du décor » publié en 1999 dans la revue Oiseau-tempête, plusieurs fois repris sur les sites internet, a été repris dans la réédition de Front populaire, révolution manquée aux éditions Agone sous la direction de Charles Jacquier qui en a écrit la préface.

couverture
Daniel Guérin

Front populaire, révolution manquée
Parution : 22/10/2013
ISBN : 9782748901733
504 pages (12 X 21 cm) 25.00 €
  • Nouvelle édition
    Avant-propos de Charles Jacquier
    Préface de Barthélémy Schwartz

«À travers tout le pays, les travailleurs étaient en grève, et ils occupaient les usines. Ils avaient trouvé une nouvelle forme d’action directe : la grève sur le tas. Ils l’avaient choisie eux-mêmes, en dehors et contre la bureaucratie syndicale, parce qu’ils estimaient à juste titre que ce moyen de pression serait plus sensible aux capitalistes que les simples grèves d’antan ” dans le calme et la dignité ”. Au lendemain du 1er mai, passant aux actes, les ouvriers de l’usine Bréguet, au Havre, avaient occupé les ateliers. Latécoère à Toulouse, Bloch à Courbevoie avaient suivi l’exemple. Le mouvement avait pris très vite le caractère d’une vague de fond. Le pays que Blum s’apprêtait à gouverner n’était déjà plus celui qui, quelques semaines plus tôt, avait porté le Front populaire au pouvoir. Le rapport des forces sociales était renversé. Cette grève générale avait surgi spontanément de la conscience ouvrière et elle avait des mobiles élémentaires : la crise économique et les décrets-lois déflationnistes qui avaient durement frappé une partie des salariés. L’unité syndicale enfin scellée, l’arrivée au pouvoir d’un gouvernement populaire ouvraient aux masses paupérisées la perspective d’un changement radical.»

Accéder à la notice de ce livre sur la page des éditions Agone :
http://agone.org/memoiressociales/frontpopulairerevolutionmanquee/

Written by barthelemybs

27 février 2015 at 18:38

Turkey Comix # 23 (éd. Hoochie Coochie), février 2015


«  À l’heure où pullulent à nouveau les collectifs dans des ouvrages à la maquette et à la fabrication toujours plus démonstratives, Turkey Comix s’en tient à sa ligne fière et radicale : un objet simple et peu cher engageant de nombreux savoir-faire artisanaux, une équipe d’auteurs conséquente selon une sélection rigoureuse valorisant avant tout les artistes « maison » et la jeune garde internationale peu publiée, pour constituer chaque année un des panels les plus représentatifs et les plus exigeants de la création contemporaine. »
C’est eux qui le disent !
 .
Les auteurs du numéro : Faustine Jacquot, Andréas Kundig, J. & E. LeGlatin, L.L. de Mars, Oolong, Loïc Largier, Barthélémy Schwartz, Franck Pesaro, Yun, Guillaume Chailleux, Gregory Mackay, Mokeït, Jean-François Desserre, Tarabiscouille, Yoann Legrand, Yoann Constantin, Barrack Rima, Boris Hurtel, Soren Mosdal, Jacob Orsted, Yan Cong, Martes Bathori, Bingo, Olivier Philipponneau, Mandy Ord, Loïc Gaume, Sarah Fisthole, Émilie Plateau, Raphaële Enjary, Yannis Macchia, Odo Barrio, Barbara Meuli, Alice Milani, Lars Sjunesson, Gérald Auclin, Robert Varlez, C. de Trogoff, Gautier Ducatez.
.
Découvrir la revue :
www.thehoochiecoochie.com/catalogue/revues/turkey-comix/187-turkey-comix-23

Written by barthelemybs

23 février 2015 at 15:17

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 605 autres abonnés