Glob créatif de Barthélémy Schwartz

Archive for janvier 2013

Benjamin Péret, le surréaliste aux belles cravates (1)


(publié dans le Bathyscaphe n°8 (automne 2012, Québec)

tags : surréalisme – Benjamin Péret

Portraits croisésLE-BATHYSCAPHE-N8

Un temps à ne pas mettre
une puce sur la soutane d’un curé

Benjamin Péret  [1]

 Selon l’avis de son ami Michel Zimbacca, le poète surréaliste Benjamin Péret était « grand et costaud. » « Pas si grand » tempère Jean-Claude Tertrais : « 1m70 sans doute, mais voûté. » Son rire était franc. Alain Joubert se rappelle encore ses éclats sonores lors des jeux collectifs de cadavre exquis. Mais Péret étaient aussi l’homme des grosses plaisanteries. Jeune  dadaïste, c’est lui qui avait affolé la mère de Jean Cocteau en lui annonçant par téléphone que son poète de fils était mort.

Claude Courtot rapporte cette anecdote des années 1950 : « À la campagne, à neuf heures du soir, Péret décide tout à coup et de façon péremptoire qu’étant donné la pleine lune, il faut aller faire des provisions pour le lendemain dans les champs des paysans voisins qu’il déteste autant que les commerçants, les flics, les curés et les staliniens ; il se livre alors à un pillage en règle dans une culture d’artichauts dont il rapporte un fort grand nombre et qu’il étale à son retour, par rang de taille sur une table, en riant formidablement (2). » Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Written by barthelemybs

16 janvier 2013 at 14:55

%d blogueurs aiment cette page :